Skip to content

Posts tagged ‘Vin’

3
Mar

Test de l’application iPhone et iPad VinoBook

Image de l'application iPad VinoBookCommençons par une petite question : où rangez-vous votre vin ? Pour ma part, il est dans la cave… Du coup, lorsque je cherche une bouteille, je dois descendre, puis chercher… dans le froid, dans la pénombre… Je vous laissez imaginer…

Pour passer un peu moins de temps dans le froid, l’application VinoBook pourra vous aider ! Cette application va tout simplement répertorier toute votre cave ! La première partie de l’utilisation de cette application est assez fastidieuse, car il faut rentrer dans l’application toutes ses bouteilles de vin à la main. Tout dépend de la taille de votre cave. Pour le moment je n’ai pas énormément de bouteilles, donc c’est allé relativement vite. Vous pourrez renseigner toutes les caractéristiques de vos vins :

  • Le domaine

    Image de l'application iPad VinoBook

    Fiche d’une bouteille de vin dans l’application iPad VinoBook

  • L’appellation
  • La cuvée
  • Le millésime
  • Le pays
  • La région
  • Et bien d’autres… (Voir l’image)

Pour vous aider à rentrer plus rapidement vos bouteilles dans l’application, lorsque vous entrez une caractéristique pour une de vos bouteilles, celle-ci est mémorisée. Du coup lorsqu’une bouteille possède une caractéristique similaire à une autre, il suffit de la choisir dans la liste au lieu de la réécrire.

Une fois toutes vos bouteilles rentrées, vous aurez alors toutes les informations de votre cave à portée de doigts. Évidemment il est possible de faire des recherches dans vos bouteilles.

Sur la gauche de l’application, vous aurez la liste de vos bouteilles. Et il est possible de les classer de différentes manières. Soit simplement par ordre alphabétique, mais aussi par n’importe quel critère de votre bouteille : Pays, région, domaine, etc…

VinoBook propose aussi quelques petites options assez pratiques. Vous pouvez par exemple envoyer une fiche de bouteille par e-mail très facilement. Vous pouvez aussi exporter la base de données de votre cave ou encore connecter VinoBook avec Dropbox pour synchroniser les données automatiquement. Il est aussi possible d’imprimer directement une fiche depuis l’iPad. Si vous entrez le prix de vos bouteilles de vin, VinoBook permet de vous donner la valeur de votre cave.

VinoBook coûte 4,49€ sur l’Apple Store, c’est sûr que ce n’est pas donné pour une application mais elle est vraiment bien faite. Pour les amateurs de vin, je pense que c’est une application incontournable !

30
Nov

Reportage au salon des vignerons indépendants de Paris

logo du salon des vignerons indépendantsCe week end je suis allé au salon des vignerons indépendants, porte de Versailles, à Paris. Ce salon regroupe cette année 1100 exposants ! Cela ne vous paraît peut être pas énorme, mais je vous l’assure, ça fait beaucoup !! Le principe est très simple, à l’entrée, on vous donne un verre, et vous pouvez aller chez les exposants pour qu’ils vous fassent goûter leurs vins. (Il y a aussi du champagne et des digestifs pour les amateurs)

Lorsque vous rentrez dans le Hall, qui est énorme, vous vous retrouvez devant des centaines de stands ! Chaque stand est identique, c’est-à-dire de la même taille et de la même forme, pas de favoritisme. Je trouve ça très bien ! Le hall est divisé en plusieurs allées, annotées de A à … S ou T, ce qui fait pas mal d’allées… Dans chaque allée les stands sont Photo au salon des vignerons indépendant de Paris 2011numérotés, comme dans une rue, de 0 a 70 ou 80, avec les chiffres pairs d’un côté et impairs de l’autre. Les allées sont assez larges pour permettre de passer et d’avoir des gens “accoudés” aux stands. Derrière chaque stand, les vignerons ont des cartons de vin, pour pouvoir en vendre directement aux goûteurs.Chaque stand a aussi une sorte de drapeau, qui indique de quelle région le vigneron vient, et quels types de vin il vend.

Je me suis donc baladé dans ces allées, en m’arrêtant à quelques stands. Il est impossible de faire tous les stands, même en une semaine ! Heureusement pour moi j’étais accompagné par un connaisseur du salon qui a pu me guider vers des stands de qualité ! Dans chaque stand, il est possible de goûter plusieurs types de vin, et il est possible de cracher si l’on veut. (Pas moi, ce serait gâcher ! :) )

Photo d'un exposant au salon des vignerons indépendants de Paris 2011Je suis arrivé au salon vers 11h le matin, et il n’y avait pas encore trop de monde. Au fur et à mesure de la journée, il y en avait de plus en plus. Quand je suis parti vers 16h, il devenait difficile de circuler, et du monde arrivait encore… Sinon dans le salon il est possible de manger des sandwichs, ce qui est très bien une fois que l’on a goûté quelques vins!! Il est aussi possible d’expédier directement ses achats chez soi, grâce à un service d’expédition, mais je vous le déconseille car les prix sont exorbitants

Au final j’ai acheté 12 bouteilles de vin… (Je ne pouvais pas en prendre plus à cause du transport…) J’ai trouvé ce salon vraiment ludique, j’y ai découvert des vins que je ne connaissais pas et qui m’ont surpris ! Les vignerons que j’ai rencontré étaient tous très sympas ! Certains nous ont même donnés des petits conseils d’œnologie, ce qui était très intéressant ! Je suis vraiment très content d’être allé à ce salon et je pense y retourner l’année prochaine !!

UA-18192950-2